CTM Solutions

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Navigation Community & Tools J'Argonoscope
banniere_JARGONOSCOPE

Retouvez toutes les definitions de l'audiovisuel et de l'informatique professionnel.
Effectuez une recherche par mot clef ci dessous, ou parcourez le glossaire ci dessous.

Rechercher une definition
Commence par Contenant terme exact
All | 1 | 12 | 2 | 3 | 4 | 6 | 7 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »

All

Terme Definition
numéros de bord
1. Numéros originaux d'identification de l'image appliqués à la pellicule par les fabricants de film. Les numéros de bord sont utilisés pour la conformation par le monteur de négatifs. Les listes de conformation et les listes des modifications de Film Composer font référence aux numéros de bord. 2. Numéros séquentiels imprimés mécaniquement ou par exposition optique sur le bord d'une bande de film, afin d'aider à retrouver les copies de travail correspondant aux négatifs.
NVN
Noir-Vidéo-Noir. Mode de prévisualisation affichant du noir, la vidéo venant d'être insérée, puis de nouveau du noir.
OCN
Acronyme de Original Camera Negative. De part sa conception, le négatif original de la caméra, ou OCN, propose une vaste gamme de contraste. Il doit cependant être manipulé avec soin pour éviter d’être endommagé. Pour réaliser un programme, vous pouvez passer par traitement DI en numérisant l’OCN ou utiliser la chaîne intermédiaire photochimique en copiant l’OCN afin d’obtenir un interpositif.
offline
Caractérise les éléments non disponibles pour l'ordinateur (fichiers médias ou disques autonomes, par exemple).
OMFI
Open Media Framework Interchange. Format standard pour l’échange de données de médias numériques entre des plates-formes hétérogènes. Ce format est conçu pour englober toutes les données qu'exige l'échange de divers médias numériques : audio, vidéo, graphiques et images fixes, de même que les règles de combinaison et de présentation de ces médias. Ce format contient les règles d'identification de l'origine du média numérique et peut englober les données de médias numériques comprimées ou non.
ondulation
Procédure de gestion des listes de points de montage consistant à ajuster les durées de tous les montages à la suite d'un montage de longueur modifiée.
origine
Point de référence pour la mesure des sections de données échantillonnées enregistrées ou numérisées. La valeur d'objet média de fichier correspondant au point de début dans le média est exprimée en fonction de l'origine. Bien que les mêmes données d’échantillons puissent être renumérisées ou réenregistrées et que des données d’échantillons supplémentaires puissent être ajoutées, l’origine reste la même afin que les clips source des compositions qui y font référence restent valides.
oxyde
Revêtement métallique recouvrant un film magnétique ou une bande vidéo, magnétisé pendant l'enregistrement.
P2

Système d’enregistrement stable proposé par Panasonic pour l’enregistrement de vidéos DV, DVCPRO et DVCPRO HD sur mémoire flash, la norme P2 assure meilleures vitesse et fiabilité des que l’enregistrements sur bande. Cependant, elle ne permet pas d’effectuer des enregistrements aussi longs et son prix de revient reste élevé. Actuellement, les cartes P2 permettent de stocker jusqu’à 8 Go de données, soit environ 40 minutes en DV, 20 minutes en DVCPRO 50 ou 10 minutes en DVCPRO HD.

Toutefois, grâce aux fonctionnalités d’enregistrement en boucle et d’accès aléatoire, cet espace est mieux optimisé que la longueur de bande équivalente. Le processus peut inclure une sélection automatique de plans et un vidage ultra-rapide des données vers un emplacement de disque dur, à des fins de montage, le tout directement à partir de la caméra.

 

 

P2: (Professional Plug-in). Solid state cards used to record video for all of the latest crop of Panasonic HD cameras. Cards have no moving parts, making them a robust recording format. The most exciting part of this format is the ability to bypass the traditional videotape route, instead recording data on to cards similar to storing files in a computer. This allows the user to access any shot from any part of a shoot without having to rewind or fast forward through a tape. All content is available in a random access manner. Any shots photographed in slow or fast motion can immediately be viewed (on set or in the computer) at their intended playback speed without any additional processing. These cards are compatible with both Avid and Final Cut systems. Unlike tape, the "ingest" process into the computer editing system can happen in faster than real time. The cards are meant to be re-recordable, so a backup strategy is highly recommended.

The cards are capable of recording several different flavors of  720 and 1080 line HD formats, as well as 480 SD formats, but overall, the cards are capable of recording using one of two different compression schemes:

  • DVCPRO 25, 50
  • DVCPRO HD
  • AVC-Intra

More information about DVCPRO HD can be found in the section SD Tape Formats. More information about AVC-Intra can be found in the section Compression Formats. Whichever format is used, the P2 cards store the data in the form of the MXF file format, which you can think of as a "wrapper" for the video content. An editing system may be capable of reading the MXF data natively, or the data may need to be converted into a different "wrapper". For example, Final Cut Pro converts the MXF data into QuickTime files. Its still the same data, just with a different wrapper, this time a QuickTime wrapper.

Not all Panasonic cameras are capable of recording to the newer AVC-Intra format. One popular camera capable of recording to P2 cards is the HVX-200 but this camera can only record toDVCPRO or DVCPRO HD. On the other hand, a newer camera like the HPX-2000 can record DVCPRO and AVC-Intra formats.

The current crop of cards comes in the following sizes: 2GB, 4GB, 8GB, 16GB and 32GB. To get an idea of the differences between recording DVCPRO HD vs. one of the two recording modes of AVC-Intra, the following chart provides recording times, recorded frame size, color space and bit depth for a couple differentHD formats.

As you can see, AVC-Intra (100) provides for the same recording time as DVCPRO HD, but AVC-Intra records a full frame size and higher bit depth than DVCPRO HD. On the other hand, if you need to maximize recording time, AVC-Intra (50) doubles the recording time, but at the sacrifice of a smaller horizontal frame size and a lower quality color space.

 

PAL
Phase Alternating Line. Norme de la télévision couleur utilisée dans de nombreux pays. Le système PAL utilise 625 lignes d'informations scannées à la fréquence de 25 i/s. Voir également NTSC, SECAM.
PAL et NTSC

Les normes PAL et NTSC n'existent pas en HD. Elles n'existent pas non plus dans la télévision numérique SD nouvelle génération (en dépit d'une conversion initiale dans les premiers formats d'enregistrement magnétique numérique). La norme PAL signifie Phase Alternating Line littéralement « ligne d'alternance de phase ») et constitue un système analogique de codage colorimétrique extrêmement répandu.

La norme NTSC (National Television Standards Committee) désigne également un système analogique. L'utilisation des termes PAL et NTSC pour faire référence aux fréquences d'images et aux formats vidéo plus ou moins liés à la technologie analogique constitue une source de confusion mais reste toutefois d'actualité. Le terme 1080 PAL peut donc désigner le format 1080/50I.

palette
Emplacement central pour tous les boutons sélectionnables par l'utilisateur que vous pouvez mapper sur différentes fonctions pour des raisons pratiques. La palette des commandes contient des boutons sélectionnables par l'utilisateur qui permettent d'exécuter un large éventail de commandes à l'aide d'un simple clic de la souris.
Palette chromatique

Palette chromatique Gamme de couleurs disponibles dans un système d'imagerie. Les luminophores rouge, bleu et vert des écrans de télévision et les dispositifs de sélection de couleur RVB à couplage de charge ou les puces CMOS des caméras définissent les limites d'affichage des couleurs. Ces limites sont désignées par le terme « palette chromatique ». De nombreux procédés interviennent entre la capture d'image sur caméra et la visualisation sur écran.

La plupart de ces procédés se basent sur le format vidéo composante 4:2:2. Toutefois, certaines combinaisons de valeur de composantes ne correspondent à aucune valeur RVB valide (par exemple, les combinaisons où Y est associé à une valeur nulle). Les équipements générant des images directement dans l'espace colorimétrique composante (comme certains engins graphiques) peuvent produire des images dépassants les limites de l'espace colorimétrique RVB et les limites imposées par les normes PAL et NTSC.

Ce type de situation peut entraîner une surcharge des équipements, notamment des transmetteurs, parfois équipés d'une fonction de désactivation automatique visant à prévenir tout risque d'endommagement. Certains équipements permettent de visualiser les zones de couleur dépassant les limites de palette chromatique de manière à les retoucher avant l'apparition des problèmes.

palier d'attaque
Partie du signal vidéo composite qui commence avec l'annonce des informations de l'image et se termine avec le bord d'attaque de la synchro. horizontale.
par la tête
Film ou bande enroulé sur une bobine dont la fin se trouve à l'intérieur près du moyeu et le début à l'extérieur.
par les pieds
Film ou bande enroulé sur une bobine dont le début se trouve à l'intérieur près du moyeu et la fin à l'extérieur.
partition
Méthode d'attribution de l'espace disque, créant deux ou plusieurs disques virtuels à partir d'un disque physique unique (semblable à la création d'un répertoire).
pellicule à bande
1. Pellicule de film vierge à laquelle a été ajoutée une bande étroite de matériel d'enregistrement magnétique pour l'enregistrement d'une piste son. 2. Voir noir et code.
Performance IOPS

Niveau de performance mesuré en nombre d'opération d'entrée / sortie (I/O) par secondes.
phase de compensation
Dans un projet basé sur un transfert 24 i/s à 30 i/s NTSC, image vidéo de début du master-clip : A, B, X, C ou D. La phase de compensation représente la relation entre la compensation et le timecode. Egalement appelée image de pullin.
phase H
Phase horizontale. Intervalle d'espacement horizontal utilisé pour synchroniser deux ou plusieurs signaux vidéo.
Phase SP
Phase de la sous-porteuse. Méthode utilisée pour calibrer la portion de la giclée de signaux de couleur d'un signal vidéo composite.
phase SP/H
Phase de la sous-porteuse sur phase horizontale. Rapport des phases entre la giclée de signaux de couleur et le point de référence d'un signal vidéo. Elle est utilisée pour synchroniser deux ou plusieurs signaux vidéo.
piétages
Numéros d'identification des images utilisés pour conformer une copie de travail. Les listes de conformation et les listes des modifications de Film Composer font référence aux numéros de piétage.
pipette
Outil de prélèvement de la couleur d'une image écran afin de l'utiliser pour le texte ou les graphiques.
piste
1. Partie de la bande sur laquelle est enregistré le signal. Egalement appelée un canal. 2. Partie son d'un programme vidéo. 3. Région d'un clip ou d'une séquence sur laquelle est placé l'audio ou la vidéo. 4. Canal de lecture représenté dans une séquence sous forme de piste vidéo ou audio. Les pistes sont composées d'un ou plusieurs segments reliés par des transitions.
piste de contrôle
Partie de l'enregistrement vidéo utilisée pour contrôler le déplacement longitudinal de la bande au cours de la lecture. La piste de contrôle équivaut aux perforations d'entraînement électroniques de la bande vidéo.
piste M & E
Désignation commune d'une piste son simple contenant de la musique et des effets sonores mais pas de dialogue.
piste magnétique
Piste son enregistrée sur film d'enregistrement magnétique du son.
pistes en couches
Eléments d'un effet créé en combinant deux ou plusieurs couches d'une façon particulière, en nichant, par exemple, une piste en tant que couche à l'intérieur d'une autre couche.
Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »
Publicité :
Bannière

linkedin_gray50facebook_gray50Twitter_gray50

Boutons_Location3
Boutons_Thunderbolt_UltraHD

Inscription Newsletters CTM

Inscrivez vous aux newsletters CTM
Email:
Prénom:
Nom:
Verification :

Entrer le texte de l'image

Navigation Community & Tools J'Argonoscope