CTM Solutions

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Navigation Community & Tools J'Argonoscope
banniere_JARGONOSCOPE

Retouvez toutes les definitions de l'audiovisuel et de l'informatique professionnel.
Effectuez une recherche par mot clef ci dessous, ou parcourez le glossaire ci dessous.

Rechercher une definition
Commence par Contenant terme exact
All | 1 | 12 | 2 | 3 | 4 | 6 | 7 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »

All

Terme Definition
Spanning Tree Protocol (STP)

Le Spanning Tree Protocol (aussi appelé STP) est un protocole réseau permettant une topologie réseau sans boucle dans les LAN avec pont. Il est défini dans la norme IEEE 802.1D.

 

Les réseaux doivent avoir un unique chemin entre deux points, cela s'appelle une topologie sans boucle. En effet, la présence de boucle génère des tempêtes de diffusion (broadcast storm en anglais) qui paralysent le réseau. Cependant, un bon réseau doit aussi inclure une redondance des matériels pour fournir un chemin alternatif en cas de panne. L'algorithme de « spanning tree minimum » garantit l'unicité du chemin entre deux points du réseau en affectant un port dédié (root port), celui qui a le chemin le plus court vers le root bridge, à chaque segment du LAN (domaine de collision).

 

Élection d'un root bridge

 

Une topologie sans boucle ressemble à un arbre et à la base de chaque arbre, on trouve ses racines (roots). Dans un réseau commuté, un root bridge (commutateur maître) est automatiquement choisi par l'algorithme du spanning tree. Chaque commutateur a une adresse MAC et un numéro de priorité paramétrable (0x8000 par défaut), ces deux nombres constituant l'identification du bridge (nommée BID). Le BID est utilisé pour élire le root bridge en fonction des numéros de priorité, en cas d'égalité, l'adresse MAC la plus basse l'emporte, et comme toutes les adresses MAC sont uniques, un commutateur pourra toujours être élu comme root bridge. Les autres commutateurs du réseau vont alors calculer la distance la plus courte vers le root bridge en utilisant le « coût » de bande passante le plus faible. Le numéro de priorité est normalement laissé par défaut, mais l'administrateur du réseau peut s'il le souhaite modifier ce numéro pour faire élire un commutateur particulier ; dans le cas contraire, tout le processus est automatique.

 

Élection des root ports

 

Un root port est un port qui sera utilisé pour transmettre les données (par opposition à un port bloqué). Chaque commutateur doit avoir un seul root port. L'élection d'un root port est effectuée d'après les champs path cost et port ID d'un paquet BPDU. En cas d'égalité, c'est le port ayant le port ID le plus faible qui sera élu. Un port bloqué peut émettre et recevoir des paquets BPDU. Les autres ports d'un commutateur sont des designated ports, ce sont eux qui transmettent les paquets BPDU.

 

Bridge Protocol Data Units (BPDU)

 

Les BID et autres informations du protocole spanning tree sont transportés dans des unités de trames de données spéciales nommées BPDU (Bridge Protocol Data Units). Les BPDU sont échangées régulièrement (toutes les deux secondes) et permettent aux commutateurs de garder une trace des changements sur le réseau afin d'activer ou de désactiver les ports requis. Quand un commutateur ou un pont est raccordé au réseau, il commence par envoyer des BPDU afin de déterminer la topologie du réseau, avant de pouvoir commencer à transférer des données.

 

Il y a 3 types d'information BPDU :

 

    * Configuration BPDU(CBPDU), utilisé pour le calcul du Spanning Tree

    * le changement de notification topologique (TCN) BPDU, utilisé pour annoncer les changements topologiques

    * l'acquittement de changement de notification de la Topologie (TCA)

 

Mode des ports sur les commutateurs en STP

 

    * Listening : le commutateur « écoute » les BPDU et détermine la topologie réseau.

    * Learning : le commutateur construit une table faisant correspondre les adresses MAC aux numéros des ports.

    * Forwarding : un port reçoit et envoie des données, opération normale.

    * Blocking : un port provoquant une boucle, aucune donnée n'est envoyée ou reçue mais le port peut passer en mode forwarding si un autre lien tombe.

    * Disabled : désactivé, un administrateur peut manuellement désactiver un port s'il le souhaite.

 

Quand un client tel qu'un ordinateur, une imprimante ou un serveur est connecté au réseau, son port se mettra automatiquement d'abord en mode listening puis en mode learning, avant de se mettre en mode forwarding. Le délai entre le mode listening et forwarding est d'environ 50 secondes.

 

Pour raccourcir le délai de 50 secondes inhérent à la connexion d'un nouveau périphérique, le Rapid STP a été développé et standardisé par la norme IEEE 802.1w qui permet à un port de commutateur de passer directement en mode forwarding.

 

 

stabilisation
Technique particulière de suivi des mouvements utilisée pour éliminer les mouvements indésirables (déplacement d'une caméra, par exemple) dans un clip. Le processus consiste à repérer un objet fixe par essence dans le clip et à repositionner chaque image ou trame vidéo de façon à ce que l'objet reste stationnaire.
Startup / Commande "utilisable" dans la

Commande "utilisable" dans la console Avid Software

Startup

When the Avid starts, the console prints a report of the startup operations. Software versions, startup

errors and various status indications are found here. The most useful information for us is the SystemID

and DongleID. This is a convenient way to get at this information without reading the dongle tag or

running the “dongle dumper’ application.

This information will ‘scroll off’ the console during your edit. The console has a limited size, and as new

information is added, eventually the old information scrolls off the screen.

MCBootstrap::gwhoami = 30

AVX Library V1.5

OpenGL implementation found:

vendor = Brian Paul

renderer = Mesa OffScreen16

version = 1.5 Mesa 6.4

This OpenGL implementation does not support hardware texture render

maximum render dimensions: = 1920 x 540 at 8 bits per pixel channel

OpenGL implementation found:

vendor = NVIDIA Corporation

renderer = GeForce 8500 GT/PCI/SSE2

version = 2.1.1

This OpenGL implementation supports hardware texture render

maximum render dimensions: = 1920 x 540 at 8 bits per pixel channel

Dongle ID: (removed)

System ID: (removed)

Avid Media Composer

Avid DVD by Sonic

storyboard
Série d'images (traditionnellement des croquis) destinée à donner une vue d'ensemble d'une production. Les magazines de bandes dessinées sont, par essence, des storyboards. Les storyboards et les séquences ultérieures peuvent être créés en manipulant les images de la vidéo enregistrée ou numérisée dans un chutier.
Striping / RAID 0


Autre dénomination du RAID 0.

Voir RAID

sub-clip
1. Partie montée d'un clip. Un sub-clip peut être lié dans une séquence, par toute variation des débuts de clips, des fins de clips et des points d'entrée et de sortie. 2. Un sub-clip est créé en définissant des points d'entrée et de sortie dans un clip, puis en enregistrant les images situées entre ces points. Le sub-clip ne contient pas de pointeurs vers les fichiers médias. Il fait référence au master-clip, qui lui contient les pointeurs vers les fichiers médias.
subsys monpane debug (nothing)

Commande "utilisable" dans la console Avid Software

Allows precomputes to be loaded into monitors and played

SYNTAX Subsys monpane debug

NOTES This command allows rendered effects (precomputes) to be loaded into a monitor and played. This is useful when doing cleanup to determine which precomputes to delete.

Before you use it, you must make precomputes visible in your bin. To see your precomputes you need to select the BIN menu, and choose SET BIN DISPLAY. Place a check mark beside

PRECOMPUTES to make them visible. You may need to toggle this selection ON and OFF repeatedly to update the precomputes you see in your bin. Precomputes travel with their sequences so the precomputes you see are those attached to any sequences in the bin.

Now run Subsys monpane debug and you will be able to load the precomputes into your player monitor for screening. You can actually edit with them as well‐ to be safe consider a video mixdown of any portions of your timeline made from precomputes.

suiveur
Structure associée à une zone d'intérêt spécifique et contenant un ensemble de points de données au cours d'une opération de suivi des mouvements. Vous pouvez recourir à plusieurs suiveurs sur le même clip pour définir un mouvement complexe.
suivi des mouvements
Processus permettant d'obtenir des informations de position servant à décrire un objet en mouvement dans un clip (déplacement d'un véhicule, par exemple). Ces données permettent de contrôler le mouvement des effets. Voir également stabilisation.
sujet
Terme utilisé par Avid pour désigner un morceau après montage. Un sujet est créé par montage de plusieurs clips et de séquences.
Super-16
Pellicule de film 16 mm produite pour un format spécial avec zone agrandie de l'image. Le super-16 est conçu pour être copié sur film 35 mm en vue de sa commercialisation.
SXRD
Acronyme de Silicon X-tal Reflective Display (X-tal étant l’abréviation de cristal), SXRD désigne la technologie d’affichage de Sony adaptée à la projection numérique. Elle doit sa notoriété au fait qu’elle a été à l’origine de la première taille 4K (4 096 x2 160 pixels) viable incorporée aux projecteurs Sony SXRD. Cet affichage à cristaux liquides réfléchissant a également été conçu pour améliorer le contraste, accélérer la fréquence d’images jusqu’à 200 i/s, réduire le maculage et allonger la durée de service.
Synchronisateur d'images
Dispositif permettant à une source vidéo asynchrone, telle qu'un satellite ou une alimentation par micro-ondes, d'être utilisée dans un environnement vidéo chronométré en saisissant des images entières.
synchronisation
1. Procédé de synchronisation d'un générateur de timecode secondaire au timecode principal sélectionné. 2. Impulsions contenues dans un signal vidéo composite destinées à fournir une référence de synchronisation pour l'échantillonnage du signal. Désigne également un signal indépendant pouvant alimenter divers équipements. 3. Son enregistré sur une bande son séparée mais synchronisé simultanément à la prise de vue filmique ou de bande vidéo.
système de fichiers
Méthode d'organisation des répertoires et des fichiers sur une unité de disque, telle que FAT ou NTFS pour les ordinateurs Windows. Voir également formater.
système double bande
Tout système de film pour lequel l'image et le son sont enregistrés sur des médias séparés. Le système double bande nécessite la resynchronisation de l'image et du son au stade de la postproduction.
table
Voir décollement du niveau de noir.
Tableau 3

Les formats vidéo autorisés par la norme de diffusion télévisuelle numérique de l'ATSC sont répertoriés dans le tableau 3 du document Doc. A/53A.



Ce tableau répertorie pas moins de 18 formats de télévision numérique pour les systèmes SD et HD. En raison de la confusion occasionnée par cette diversité de format, la plupart des productions et des systèmes HD se basent désormais sur les formats 1080 lignes avec un balayage vertical de 24P, 25P ou 60I et sur les formats 720 lignes à 50P et 60P.

Taux de compression

Taux de compression Il s’agit du rapport données (vidéo ou audio) non compressées sur données compressées. Ce taux ne définit pas la qualité audio ou vidéo obtenue après compression, qui dépend également des performances du système utilisé.

Dans le cadre d'applications de studio, la compression se situe normalement entre 2:1 et 7:1 pour la SD (formats d'enregistrement magnétique D1 et D5 non compressés également disponibles). Pour la HD, la compression se situe à l'heure actuelle entre 6:1 et 14:1 (suivant les formats d'enregistrement magnétique) et utilise exclusivement des images I.

Pour la diffusion, les valeurs dépendent de l'utilisation de la bande passante disponible. Le taux se situe aux alentours de 40:1 pour la SD et autour de 50 ou 60:1 pour la HD (suivant le format utilisé). Pour augmenter le taux de compression, les procédés de transmission se basent sur les images I et les images prédictives. Le format HDV permet d'enregistrer des données sur bande à 19-25 Mbits/s, un débit comparable à la transmission HD à un taux de compression d'environ 40:1, suivant la norme utilisée.

Le débit de transmission et des enregistreurs vidéo est généralement constant ; les images d'origine pouvant contenir une quantité de détail hétérogène, la qualité des images compressées peut varier. Les DVD utilisent en revanche souvent un débit variable pour une qualité uniforme. Les taux de compression varient donc en fonction des exigences du matériel et produisent un résultat homogène. Ceci explique en partie la qualité du rendu des DVD, même à débit relativement faible (environ 4 Mbit/s).

TBC
Time-base corrector (correcteur de base de temps). Dispositif électronique qui améliore la stabilité des signaux vidéo en corrigeant les erreurs de datation inhérentes aux appareils mécaniques d'enregistrement de bande vidéo.
TCBreakTolerance 2 to 12

Commande "utilisable" dans la console Avid Software

Set tolerance of timecode break detection during capture across timecode breaks

SYNTAX tcbreaktolerance 4

NOTES The digitize window/capture window must be open while entering the console command.

This command sets the interval after which the system will check for a TC break. The default is to check the timecode every 6 frames during capture. Shortening the interval will catch the breaks earlier. It may also avoid a Timecode ‘slip’ which happens occasionally where the timecode on part of a clip can be off by several frames due to the (rather lengthy) timecode check interval.

CAUTION A setting below 3 is impractical – it will generate too many error messages when there are not any. The minimum practical setting seems to be 3.

As stated above, type this change into the console with the Capture window active for it to work.

teinte
Attribut de perception des couleurs. Le rouge, le vert et le bleu constituent le modèle de couleurs utilisé, en proportions variables, pour créer toutes les couleurs affichées en vidéo et sur les écrans d'ordinateur. Appelée également phase couleur. Voir également vecteurscope.
téléciné
Dispositif permettant de transférer des images de film cinématographique sur bande vidéo.
Télécommande d'appareil
Outil permettant le contrôle d'un appareil grâce à des fonctions standard, telles que la recherche rapide, la lecture, l'avance rapide, le rembobinage, l'arrêt et l'éjection.
temps réel
Temps réel auquel l'événement se produit.
terme de synchronisation
Partie du timecode SMPTE indiquant la fin de chaque image et la direction du défilement de la bande. Voir également timecode, timecode heure du jour.
texte à défilement
Texte se déplaçant horizontalement, tel que les tickers de scores en sport et des films qui s’affichent en bas de l’écran de télévision.
texte déroulant
Texte se déplaçant verticalement. Un des exemples de texte déroulant sont les remerciements à la fin des films et des émissions de télévision.
TGP
Gros plan très rapproché.
TIFF
Tag Image File Format. Système basé sur le marquage développé par Aldus Corporation pour le stockage et l'échange d'images ligne par ligne. Pour la norme OMFI, TIFF constitue le format courant d'échange de graphiques ; TIFF avec extensions, le format courant des données d'image vidéo.
Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »
Publicité :
Bannière

linkedin_gray50facebook_gray50Twitter_gray50

Boutons_Location3
Boutons_Thunderbolt_UltraHD

Inscription Newsletters CTM

Inscrivez vous aux newsletters CTM
Email:
Prénom:
Nom:
Verification :

Entrer le texte de l'image

Navigation Community & Tools J'Argonoscope