CTM Solutions

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Navigation Community & Tools J'Argonoscope
banniere_JARGONOSCOPE

Retouvez toutes les definitions de l'audiovisuel et de l'informatique professionnel.
Effectuez une recherche par mot clef ci dessous, ou parcourez le glossaire ci dessous.

Rechercher une definition
Commence par Contenant terme exact
All | 1 | 12 | 2 | 3 | 4 | 6 | 7 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »

All

Terme Definition
timecode
Méthode d'indexation électronique utilisée pour le montage et la datation des séquences vidéo. Le timecode indique les heures, les minutes, les secondes et les images (00:00:00:00) écoulées sur une bande vidéo. Le timecode d'adresse de piste est enregistré simultanément avec l'image vidéo. Le LTC (Longitudinal timecode) est enregistré sur une piste audio. Le VITC (Vertical interval timecode) est enregistré dans l'intervalle de suppression images de la piste vidéo. Le timecode SMPTE est la norme la plus répandue. Il existe d'autres timecodes, tels que le code caméra et le timecode audio utilisés dans les projets cinématographiques. Au moment du montage, le système Avid peut afficher et vérifier plusieurs types de timecode. Voir également SMPTE, timecode heure du jour.
timecode audio
Le LTC (Longitudinal timecode) est enregistré sur une piste audio.
Timecode drop-frame
Type de timecode SMPTE conçu pour correspondre exactement au temps réel. Deux trames de code sont omises chaque minute à la minute, à l'exception de la dixième minute, afin de corriger le fait que le cycle de trames se déroule à la vitesse de 29,97 i/s et non pas à celle de 30 i/s exactement. Le timecode drop-frame est enregistré avec des points virgules séparant les chiffres, comme suit : 1;00;10;02. Comparez-le au timecode non-drop-frame.
timecode heure du jour
Timecode correspondant approximativement à l'heure du jour (de l'horloge). Voir également SMPTE.
timecode horloge
Voir vitesse de montage.
Timecode non-drop-frame
Format de timecode SMPTE accompagnant continuellement la vidéo NTSC à la vitesse de 30 i/s sans délaisser d'images pour compenser la véritable vitesse de la vidéo NTSC de 29,97 i/s. Par conséquent, le timecode non-drop-frame ne coïncide pas avec le temps réel. Deux points séparent les chiffres du timecode non drop-frame à l'enregistrement, comme suit : 1:00:10:02. Comparez-le au vitesse de montage.
timecode série
Voir LTC. Voir également timecode SMPTE, timecode.
timecode SMPTE
Système de numérotation d'images développé par la SMPTE (Society of Motion Picture and Television Engineers), utilisé principalement pour l'identification et le montage électroniques de programmes vidéo. Il attribue un numéro à chaque image vidéo, définissant le nombre d'heures, de minutes, de secondes écoulées et le nombre d'images ; par exemple, 01:42:13:26. Voir également timecode heure du jour.
Timeline
Représentation graphique de chaque modification (quelle que soit sa taille) apportée à une séquence, effets gigognes et pistes en couches compris.
Tolérance à la compression

Les matériaux produisant de bons résultats suite à l'application d'un procédé de compression sont qualifiés de « tolérants à la compression ». Ce facteur peut s'avérer important lors de la transmission impliquant une bande passante de données très limitée et des taux de compression élevés. Les métrages comportant d'importantes zones de couleur uniforme, peu de détail et peu de mouvement (par exemple, les dessins animés, les gros plans et certaines pièces de théâtre) tolèrent en général très bien les procédés de compression. La compression MPEG-2 se base sur les détails spatiaux et sur les mouvements des images.

L'augmentation considérable de ces deux facteurs risque d'affecter la qualité finale de l'image. C'est le cas notamment pour les sports rapides (par exemple, le football). Les images de faible qualité peuvent révéler une faible tolérance à la compression. Les parasites sonores sont interprétés comme des mouvements par les encodeurs MPEG-2 et MPEG-4 et génèrent des informations occupant l'espace nécessaire aux données utiles.

Les conversions de fréquence d'images de faible qualité entraînant des sautes d'image peuvent également fausser l'interprétation des mouvements, augmentant également la quantité de données superflues au détriment des détails spatiaux pertinents. De tels parasites constituent par ailleurs un facteur d'erreur d'interprétation des mouvements, qui peut se traduire par un blocage de l'image. Pour éviter ce type de problème, la chaîne de production doit reposer sur des équipements de qualité.

Le choix du format vidéo peut également s'avérer déterminant. Par exemple, les mouvements sont moins nombreux avec 25 images balayées en mode progressif qu'avec 50 trames entrelacées, ce qui facilite les opérations de compression. Le taux de réussite peut ainsi augmenter de 15 à 20 %.

trame
La moitié des lignes de balayage d'une image vidéo entrelacée. Dans la plupart des systèmes, les lignes à numéros impairs forment une trame et celles à numéros pairs forment la seconde. La vidéo NTSC contient approximativement 60 trames (30 images) par seconde, et la vidéo PAL en contient 50 (25 images) par seconde.
TransferManager
Application Avid prévue pour transférer des médias d'un groupe de travail à un autre. Un réseau Fibre Channel relie les systèmes Avid et l'application TransferManager à l'environnement Avid Unity MediaNet.
transition
Représentation du segment suivant tandis que se termine le précédent. La transition la plus simple est la coupe, qui en vidéo, se produit lorsque la première image du segment qui débute suit directement la dernière image du segment qui se termine.
Transition Play Loop
Lecture en boucle utilisée en mode de retouche. Vous pouvez modifier la durée de la prélecture, de la postlecture et des pauses depuis la boîte de dialogue Trim Settings.
transitions en noir
1. Source vidéo ne comportant aucune image. 2. Source spéciale utilisée pour réaliser des fondus en ouverture et en fermeture ou pour effectuer d'autres effets.
tri
Organisation des clips dans une colonne de chutier par ordre alphabétique ou numérique, en fonction de la colonne sélectionnée par l'utilisateur.
trois bandes
Pellicule de film magnétique contenant trois bandes de revêtement magnétique métallique.
Troncation (également appelée « Arrondis
Réduction du nombre de bits utilisés pour la description d'une valeur. La troncation se pratique au quotidien. En effet, on pourra dire 1 000 au lieu de 1 024 ou encore, lorsqu'il s'agit d'argent, omettre les centimes pour mentionner uniquement les valeurs entières. La troncation s'utilise également dans les systèmes vidéo numériques. Lorsqu'elle est effectuée à bon escient, la troncation n'entraîne aucune altération de l'image.
Dans le cas contraire, elle risque d'affecter la qualité vidéo.

Décimale : 186 x 203 = 37758 Binaire : 10111010 x 11001011 = 1001001101111110

En arithmétique binaire, la multiplication, très courante dans le domaine du traitement vidéo (par exemple, lors du mixage d'images), génère un résultat dont la longueur équivaut à la somme des deux nombres. Ainsi, la multiplication de deux valeurs vidéo de 8 bits génère un résultat de 16 bits. Cette longueur augmente à chaque nouveau traitement.

Certains équipements ont la capacité de traiter ce type de données. Toutefois, le résultat devra en définitive être tronqué afin de pouvoir être exploité par d'autres dispositifs. Dans le cas de systèmes HD, il peut s'agir d'une interface HD-SDI 10 bits ou d'un encodeur MPEG-2 8 bits.

Dans cet exemple, si l'on décide de tronquer le résultat en supprimant les huit derniers bits, la valeur est réduite de 01111110, soit 126. En fonction du contenu vidéo et des traitements ultérieurs susceptibles d'aggraver l'erreur, cette troncation peut ou non avoir des répercussions. Généralement, ce type d'altération se traduit par un effet de bande sur les zones unies (sans détail) peu lumineuses. Ce type de parasite peut notamment affecter les images générées par ordinateur.

Le choix de l'emplacement de troncation lors de la manipulation des équipements détermine la qualité de conception et ne doit provoquer aucun défaut visible, même après plusieurs traitements. Pour ce qui est des manipulations externes, la connexion de dispositifs 10 bits et 8 bits nécessite une attention particulière. La troncation intelligente est appelée « arrondissage ».
trucage
Prise de vue réalisée spécifiquement pour être intégrée à un plan avec effets spéciaux composite.
trucages optiques
Effets spéciaux créés dans un laboratoire de films par un processus appelé tirage de bobine A et B. Ce procédé fait intervenir une manipulation spécifique du négatif du film pour créer un négatif contenant l'effet. Les trucages optiques les plus couramment utilisés dans les montages sont les fondus, les fondus enchaînés et les surimpressions.
TRUNK (Lien Reseau)

Un lien TRUNK est un lien qui permet de faire transiter plusieurs VLANs sur un seul lien physique (Une "sorte" d'aggrégation de plusieurs lignes de télécommunication ou de VLAN afin d'augmanter la bande passante...)

Sur un LAN avec plusieurs VLAN sur plusieurs commutateurs on peut donc faire circuler ces VLANs sur tous les commutateurs avec un seul lien entre deux commutateurs (sinon il faut un lien par VLAN).

 

En fait, le 802.1Q est le protocole qui permet de faire ces liens Trunks et qui permet aux switchs de savoir à quel VLAN appartient une trame.

Donc, oui il faut l'activer.

En fait la norme 802.1q n'est pas une encapsulation de plus mais l'utilisation d'un champ de la trame Ethernet pour "tagger" le message et ainsi l'affecter à un VLAN particulier pour que le switch en face dispose de l'information.

 

ISL était une encapsulation et certaines trames devenait plus grandes que le MTU (certains switch émettaient des erreur de type "baby giant frame").

 

Pourquoi parle t'on de trunk sur certains routeurs Wifi grand public (pour la conf)

En WIFI, à ma connaissance il n'y a pas de Trunk.

L'utilisé des Trunk par rapport au WIFI :

En WIFI on a des SSID qui sont des noms de réseaux WIFI ayant des paramètres différents.

On peut (dans certains modèles) attacher un SSID à un VLAN, mais pour que ça marche le lien entre le point d'accès et le réseau LAN doit être un lien Trunk.

 

 

U-matic
Voir 3/4 de pouce U-matic.
UC
Unité centrale. La partie la plus informatique d'un ordinateur qui interprète et exécute les instructions.
UHF
Ultrahigh frequency. Un des signaux de télévision destiné à la diffusion aux Etats-Unis selon les normes FCC. Sa fréquence est située entre les très hautes fréquences (VHF) et les super-hautes fréquences (SHF).
Ultra HD (UHD) et 4K

4K :
Le terme 4K est utilisé dans le cinéma pour qualifier une définition de 4096 × 2160, soit un total de 8,8 millions de pixels.
Il s'agit donc de la résolution originelle du 4K, basée sur un autre standard de diffusion du cinéma numérique : le DCI 2K. Le 4K arbore donc deux fois la résolution verticale et deux fois la résolution horizontale du DCI 2K et permet l'utilisation de plusieurs ratio d'images.

Le (faux) 4K Ultra HD
Le 4K UHD adopte une résolution de 3840 pixels pour 2160 lignes. Soit un total de 8,3 Megapixels pour un ratio 16:9.
L'image est donc strictement quatre fois plus définie qu'une image Haute Définition 1080p et est destinée à une pleine compatibilité avec les formats d'écrans actuels. C'est cette définition que la Consumer Electronics Association a tenté de renommer en "UHD". L'emploi du terme "Quad HD" est aussi en vigueur.

La Consumer Electronics Association (CEA) a officialisé en octobre 2012 l'appellation Ultra High Definition (Ultra HD) pour les téléviseurs proposant une définition de 3840 x 2160 pixels et par la même occasion aurait dû enterrer définitivement le terme « 4K » utilisé à tort par les constructeurs de téléviseurs1.

Cependant cette recommandation n'a pas pu empêcher l'usage chaotique du terme 4K ne le renvoyant plus à sa résolution d'origine de 4096 pixels de large, exploitée presque exclusivement par le cinéma numérique à différents ratio; mais couvre désormais abusivement un vaste champ de résolutions équivalent plus ou moins quatre fois la résolution d'une image Full-HD. De même le terme UHD désigne aussi aujourd'hui des résolutions de l'ordre du 2K ou du 8K.

Voir aussi : 6G (SDI 6G)

et

Storage Calculator


Storage Calculator

Envoyer Imprimer PDF

Vous en avez rêvé ? CTM l'a fait !

Enfin un outil qui permet de calculer l'espace disque en fonction de la compression utilisée.

CTM est heureux de vous annoncer la sortie officielle du storage calculator version I-Phone et I-Pad, l'application est gratuite.
Elle remplace et remets au gout du jour la première application proposée il y a queslques années compatible Mac et PC développée par CTM Solutions. Ce freeware, permet de calculer l'espace necessairesur vos disques de stockage pour une post-production, en fonction du format/codec utilisé (sous Avid , FCP, ou toute autres applications.

Il vous suffit de choisir le format/codec : HDV, DNXHD 220 X, SD 1:1, HD 1:1 ... et le CTM STORAGE CALCULATOR fait le reste !

SAV PUCE 

Disponibles gratuitement en téléchargement :


 Dernière version Gratuite :
(compatible I-Phone et I-Pad)

dispo_sur_appstore
  ICONE_SERVICES_ITUNES_iphone4s    ICONE_SERVICES_ITUNES_ipad
   
 et pour les nostalgiques...  

   ICONE_SERVICES_PC
Ancienne version PC
 
ICONE_SERVICES_MAC
Ancienne version Mac

CTM est heureux de vous annoncer la <a href="../../services_telechargement_fichier.php?cat=Storage+Calculator">sortie officielle du storagea>  calculator, application gratuite compatible Mac et PC développée par CTM Solutions. Ce freeware, permet de <a href="../../services_telechargement_fichier.php?cat=Storage+Calculator">calculer l'espace necessairea>
sur vos disques de stockage pour une post-production, en fonction du
format/codec utilisé (sous Avid , FCP, ou toute autres application)
<p>p>
<p>p><p>
&nbsp;
p>
<p>
<font size="2">- <strong><a href="../../services_fichier.php?id=220" target="_blank" title="CTM Storage Calculator.zip" class="services_liens_couleur">CTM Storage Calculator Version Maca>strong> font><font size="2"> / - <strong><a href="../../services_fichier.php?id=221" target="_blank" title="CTM Storage Calculator.exe.zip" class="services_liens_couleur">CTM Storage Calculator Version PCa>strong>font>
p>
<p>
Enfin un outil qui permet de calculer l'espace disque en fonction de la compression utilisée. Vous choississez le format/codec : HDV, DNXHD 220 X, SD1:1, HD 1:1, etc..... <br>
p>
<p>
Vous pouvez aussi calculer en ligne l'espace utilisé par vos
productions, avce l'outil Avid ci dessous (et sans télécharger
gratuitement le Storage Calculator autonome de CTM Solutions) pour les
resolutions Avid.
p>
<p>
Vous pouvez aussi calculer en ligne l'espace utilisé par vos productions, avce l'outil Avid ci dessous (et sans télécharger gratuitement le Storage Calculator autonome de CTM Solutions) pour les resolutions Avid.
p>
<p>
&nbsp;
p>
<p>
<object classid="clsid:D27CDB6E-AE6D-11cf-96B8-444553540000" codebase="http://download.macromedia.com/pub/shockwave/cabs/flash/swflash.cab#version=6,0,29,0" height="380" width="525">
<param name="movie" value="http://www.avid.com/Static/resources/common/flash/storage_calc_widget.swf">
<param name="quality" value="high">
<param name="menu" value="false">
    <param name="wmode" value="">
<embed src="http://www.avid.com/Static/resources/common/flash/storage_calc_widget.swf" wmode="" quality="high" menu="false" pluginspage="http://www.macromedia.com/go/getflashplayer" type="application/x-shockwave-flash" height="380" width="525">
object>
p>
<p>p>
td><td valign="top"><img src="images/news/icone_disquedur.jpg" border="0" hspace="5" vspace="5">td>tr>tbody>table><p align="center"><a href="services_print_page.php?type=0&id=575" target="_blank" class="services_liens_couleur"><b><font size="1">font>b><font size="1">font>a> - <span class="petit">
En

Il vous est aussi possible de calculer en ligne l'espace utilisé par vos productions (pour les resolutions Avid) en cliquant ici.

 

 

Ultra HD (versus 4K)

Comme vous l'avez certainement constaté, la mode dans l'électronique grand public est à la 4K. Pourtant cette terminologie utilisée est largement biaisée. Historiquement et encore aujourd'hui, le terme 4K est utilisé dans le cinéma pour qualifier une définition de 4096 × 2160, soit un total de 8,8 millions de pixels. Aujourd'hui ce que les fabricants de télévisions (ou de moniteurs destinés au "grand public") nous vendent pour de la 4K a en fait une définition de 3840 × 2160, soit 8,3 millions de pixels. Ce chiffre n'est pas le fruit du hasard, il correspond au double des définitions verticales et horizontales du 1080 (1920 x 1080), ce qui permet de pouvoir utiliser les contenus HD sans déformations ou extrapolations. C'est pour éviter cette ambiguïté qu'un nom officiel a été donné à cette définition, l'Ultra HD. Toutefois il est aujourd'hui plus vendeur de parler de 4K que de Ultra HD et c'est la raison pour laquelle les fabricants ne s'en privent pas. D'un point de vue pratique, il faudrait plus qu'un œil exercé pour voir la différence. Elle signifie toutefois que les contenus 4K du cinéma qui arriveront sur des téléviseurs Ultra HD seront rognés sur les côtés par rapport aux formats originaux, ce que les puristes pourront regretter. Sinon, et vu les terminologies utilisées les possesseurs de MacBook Pro Retina 15" seront ravis de savoir que leur machine a un écran 3K en attendant qu'une mise à jour future ne leur propose une définition supérieure, ce qui ne devrait pas tarder à arriver étant donné la vitesse à laquelle la définition des écrans progresse.

unité d'échantillon
Unité de mesure utilisée lors de l'enregistrement ou de la numérisation des données médias depuis une source physique, telle qu’une bande vidéo. Les données médias contiennent leur propre fréquence d'échantillonnage et la taille en octets de chaque échantillon.
USB - Universal Serial Bus

L'Universal Serial Bus ou USB est un bus informatique sur 4 fils (masse GND, alimentation Vbus, données D+ et D-) qui permet de connecter des périphériques externes à un ordinateur (hôte dans la littérature USB). Il supporte le branchement simultané de 127 périphériques, en série. Le bus supporte les branchements et débranchements à chaud (sans avoir besoin de redémarrer l'ordinateur) et fournit l'alimentation électrique des périphériques, dans la limite de 15 Watts maximum par périphérique.

. La version 1.1 du bus peut communiquer dans deux modes : lent (1,5 Mbit/s) ou rapide (12 Mbit/s).
Le mode lent permet de connecter des périphériques qui ont besoin de transférer peu de données, comme les claviers et souris.

. Le mode rapide est utilisé pour connecter des imprimantes, scanners, disques durs, graveurs de CD et autres périphériques ayant besoin de plus de rapidité. Néanmoins, il est insuffisant pour beaucoup de périphériques de stockage de masse (par exemple, il ne permet que la vitesse 4x sur les lecteurs/graveurs de CD).

. La version USB 2.0 du bus est rétro-compatible avec l'USB1 et comporte un troisiéme mode permettant de communiquer à 480 Mbit/s. Il est utilisé par les périphériques rapides : disques durs, graveurs, etc.

> USB 2.0 Full Speed pour un dispositif transmettant au maximum à 12 Mbit/s (ex USB 1.1)
> USB 2.0 High Speed pour un dispositif transmettant jusqu'à 480 Mbit/s (ex USB 2.0).

V-LAN
Marque déposée de Videomedia, Inc. Protocole industriel standard pour le contrôle des appareils vidéo. Le réseau V-LAN permet à une application de contrôler et de synchroniser tous les magnétoscopes, mélangeurs, lecteurs DAT, tables de mixage et effets vidéo numériques.
valeur
Données réelles associées à une propriété particulière dans un objet OMF Interchange.
Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »
Publicité :
Bannière

linkedin_gray50facebook_gray50Twitter_gray50

Boutons_Location3
Boutons_Thunderbolt_UltraHD

Inscription Newsletters CTM

Inscrivez vous aux newsletters CTM
Email:
Prénom:
Nom:
Verification :

Entrer le texte de l'image

Navigation Community & Tools J'Argonoscope