Dans les coulisses du mixage TV

Imprimer
Note des utilisateurs: / 2
MauvaisTrès bien 
UnknownPeu souvent mis sur le devant de la scène, le mixage d'émissions de flux, TV réalités, magazines et documentaires n'en est pas moins une spécialité à part entière qui représente chaque année un volume important et se doit de remplir un cahier des charges spécifique. Du mixage à l'ingénierie en passant par la gestion technique, quelques professionnels du secteur s'expriment sur des questions aussi diverses que l'équipement, les méthodes ou encore les conditions de travail :


UnknownLorsque l'on évoque le mixage TV, on peut penser mixage antenne ou encore mixage news, mais ces situations sont tellement spécifiques qu'elles mériteraient à elles seules un article dédié. C'est également le cas de la fiction télévisuelle qui s'apparente davantage à une déclinaison particulière du mix cinéma. Le cœur de notre sujet porte donc bien sur le mixage des émissions de flux, de magazines, reportages et autres documentaires. Ils sont mixeur, directeur technique, responsable d'une structure ou encore intégrateur et donnent leur ressenti sur cette industrie singulière...

1 Spécialistes contre généraliste :


2 Exigences :


3 Moins cher et plus vite... :

4 Pro Tools en quasi monopole :


5 Captation et monitoring :


« C'est très fluctuant et subjectif en fonction des modes, des renouvellements de gamme de la part des fabricants », résume Jean-Christophe Perney. « Aujourd'hui la demande de nos clients est plutôt orientée sur des enceintes Focal et Genelec avec leur process numérique DSP. »


6 Plug-ins : des standards éprouvés :


« C'est un peu daté et on a fait mieux depuis chez des éditeurs comme Eiosis, Flux ou Fab-Filter », confesse Fabrice Chantôme, tandis que Jeanne Gignoux, responsable studios chez CinéSon, donne quelques clefs permettant de comprendre ces choix : « Nous sommes obligés d'avoir des traitements assez standards dans toutes nos stations, pour des raisons de portabilité de session d'un studio à un autre, mais aussi parce que les mixeurs les connaissent déjà ».


7 Stockage centralisé :


8 Audio sur IP et télétravail :


Article édigé par Benoît Stefani pour Mdiakwest

Partager cette page