CTM Solutions

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Navigation News News Video Evénement CTM Audio : Comment choisir la bonne interface audio ?

Evénement CTM Audio : Comment choisir la bonne interface audio ?

Envoyer Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
altLe 21 mars dernier 7 fabricants des interfaces Audio sont venus à l'événement organisé par CTM Audio pour exposer leurs produits. Avec le concours de Jean Gabriel Grandouillet pour Avid Audio, Luc Chatelain pour Algam (Importateur FocusRite), le mixeur Fabrice Chantôme venuprêter main forte à Floating Point Audio (importateur Antelope), Gabriel Da Costa pour Freevox (importateur Apogee), Michel Pierre pour Areitec (Importateur DAD et Klang) et Guillaume Defer pour Merging Technologies, CTM audio accueillait une quarantaine de participants attentifs venu se renseigner sur l’offre disponible en matière d’interfaces audio dotée d’un port DigiLink.

Ce critère a été retenu explique Jean Christophe Perney car il représente le sésame obligatoire pour bénéficier des meilleures performances possibles en matière de latence, d’entrée/sortie et de la fameuse ADC (auto-compensation de la latence), bien pratique lorsque l’on insère un processeur externe. L’introduction de cette présentation se poursuit avec une liste quasi exhaustive des différents paramètres à prendre en compte pour choisir son interface afin d’établir un véritable cahier des charges.

alt

Si vous avez manqué le début…

En quelques années, l’écosystème de Pro-Tools s’est sensiblement modifié. En effet, après avoir permis aux home-studistes d’utiliser leur Pro Tools avec l’interface de leur choix, en 2016, Avid ouvre Pro Tools HD aux interfaces de « constructeurs tiers ». Sauf que, en quelques années, choisir une interface audio est devenu un acte complexe, qui si on veut le faire intelligemment conduit à établir un vrai cahier des charges.
En effet, au delà de critères « historiques » comme la qualité de conversion, le nombre et le type d’entrée/sortie ou la qualité de l’électronique embarquée, sans oublier évidemment le prix, s’ajoutent aujourd‘hui d’autres fonctionnalités qui viennent satisfaire de nouveaux besoins. Par exemple, la disparition progressive des consoles audio rend aujourd’hui indispensable de trouver une solution de remplacement pour la gestion de monitoring, la distribution de signal, le matriçage, le talk-back ou les écoutes casques. Heureusement, la puissance de calcul phénoménale des puces FPGA (Field Programmable Gate Array) est une solution élégante. Au départ utilisée pour effectuer quelques affectations de signal basiques dans une latence réduite cette technologie est aujourd’hui de plus en plus mise à contribution par les constructeurs pour proposer de véritable grilles et du matriçage permettant par exemple passer d’une écoute stéréo à Atmos en passant par un 7.1.
On trouve ainsi de plus en plus couramment de véritables consoles de mix virtuelles qui viennent se superposer à la console incluse dans Pro Tools, proposant parfois même des traitements audio (processeur de dynamique, réverbération de confort) que l’on pourra au choix enregistrer à la prise ou injecter dans le circuit casque du comédien voix ou du musicien. Enfin, last but not least, l’ouverture au monde de l’audio sur IP est proposé par certains constructeurs tandis que d’autres prévoient d’intégrer des fonctions de processing et d’optimisation des enceintes au sein d’un module enfichable dans l’interface. Alors entre qualité de conversion, présence d’électronique embarquée ou de traitements audio, gestion de monitoring, du Madi ou d’un standard d’audio sur IP, ou encore compatibilité USB ou Thunderbolt, comment choisir ? Suivez le guide…

Avid Audio : l’intégration maximale dans Pro-Tools

Après le rappel des quelques différences présentes entre les cartes HDX et HDN et l’annonce de l’arrêt de la carte HDN dorénavant uniquement disponible dans sa version Thunderbolt (boitierHD Native Thunderbolt Core), Jean Gabriel Grandouillet, Responsable du département audio pro pour la France nous présente les quatre interfaces proposées par Avid Audio et revient sur une chose que l’on aurait peut-être tendance à oublier : ces interfaces présentent l’avantage d’être immédiates à mettre en œuvre depuis Pro Tools, sans passer par la configuration d’un logiciel ou d’un mixeur logiciel additionnel.


alt

HD Omni : L’interface tout en un pour des besoins basiques

Au format 1 U, elle rassemble 2 préamplis micro, 8 sorties analogiques, des fonctionnalités SRC et un petit mixeur intégré 14X26 permettant de gérer un monitoring jusqu’au 7.1. Plus d’infos sur le site de CTM

HD I/O : trois configurations possibles

Au format 2U, 3 modèles de carte permettent d’adapter l’interface en fonction de de son environnement. Plus d’infos sur le site de CTM

HD Madi : Le bridge Madi signé Avid

Jusqu’à 64 canaux audio au format coaxial et optique en entrée comme en sortie avec SRC intégré dans un format 1U. Plus d’infos sur le site de CTM

MTRX : Les fonctionnalités de la DAD AX32 avec le DigiLink inclus

Conçue par DAD, la MTRX est la version Avid de l’AX32 qui poursuit désormais sa carrière démuni de port DigiLink. Très complète, et configurable, sa grille 1500X1500 et son mixeur 256X32 permettent de remplacer une console. Elle est dotée de huit emplacements pour recevoir les différentes cartes optionnelles (Mic/Line, AES, SDI, IP Dante, Madi…)

Pro Tools 2018.3

Juste avant le NAB, nous avons eu également droit à un récapitulatif des fonctionnalités incluses dans la version 2018.3 de Pro-Tools HD désormais baptisée en fonction de l’année et du mois de sa sortie. Les avancées de cette dernière mouture portent notamment sur de nouveau raccourcis et fonctionnalités Midi, une gestion des playlists améliorée avec l’apparition du concept de target playlist et surtout la possibilité de créer et rappeler des track presets, véritables modèles de pistes contenant les insert de plug-in, le routing etcPlus d'infos sur le site de CTM

Focusrite Pro : le mode AIR et la gestion du Dante

alt

Chef produit FocusRite chez Algam, Luc Chatelain, nous rappelle tout d’abord comment ce constructeur au départ spécialisé dans la production d’outboard haut de gamme allait devenir, The Interface Company sous la houlette de Phil Dudderidge, qui pour la petite histoire fut un temps sonorisateur de Led Zeppelin ou encore créateur des consoles Soundcraft… Plus récemment, le catalogue qui ne comprend pas moins de quatre gammes (iTrack, Scarlett, Clarett et Red) et couvre six connectivités (USB, USB-C, Thunderbolt, Thunderbolt3, Lightning et DigiLink) a été divisé en deux : Focusrite et Focusrite Pro. C’est dans cette dernière catégorie que l’on retrouve quatre modèles dotés d’un double port mini DigiLink avec tout d’abord dans la gamme Red, les Red 4pre (58In/64Out) et 8Pre (64In/64Out), deux interfaces Thunderbolt2 dotées respectivement de 4 et 8 préamplis micro Red Evolution (63 dB de gain et du fameux mode AIR hérité de la série ISA) et de 32 canaux Dante. La Red 16Line est quand a elle interface Thunderbolt 3 qui propose deux préamplis micro, 64In/Out et 32 canaux Dante. Ces trois produits sont livrés avec les plug-in Red2 et 3 (EQ et compression) au format AAX et le mixeur logiciel Focusrite Control qui permet de configurer le routing, le monitoring et de commander les préamplis. Enfin, dans la très complète gamme Rednet dédiée à l’audio sur IP, on trouve la HD32R, un « bridge » Pro Tools capable de gérer 32 canaux Pro Tools et 32 canaux Dante.


Antelope : Le gourou de l’horloge numérique joue les outsiders dans la galaxie Pro-Tools

alt

Mixeur et inconditionnel de la marque, Fabrice Chantôme nous rappelle l’origine d’Antelope Audio : des horloges sans compromis créées par Igor Levin. Pour plus de stabilité, elle intègre au départ un cristal termo-régulé et plus récemment une technologie « d’horloge atomique » cadencées au rubidium avec pour bénéfice sur le rendu audio : «une stéréo plus large, plus de haut, plus de bas, plus de détails dans le rendu de l’acoustique des lieux que l’on retrouve ensuite imprimés dans les fichiers … » Le constructeur capitalise ensuite son expérience en matière d’horloge pour proposer des interfaces audio. Depuis 2017, certains modèles sont déclinés en version HD intégrant le double port DigiLink. Exclusivité de la marque, DigiLink et USB voire Thunderbolt peuvent être utilisé simultanément, ce qui peut intéresser les musiciens par exemple, mais le constructeur ne propose pas de solution directe pour accéder au monde de l’audio sur IP qui devra éventuellement s’envisager via Madi. La gamme HD comprend aujourd’hui les Orion Studio HD (USB3, 12 Préamplis Micro, 2 insert TRS, 16 Out analogiques), Orion 32 HD, (USB3 64 In/64Out : 32 canaux analogiques, Madi, Adat), et Goliath HD (Thunderbolt 3 ou USB3, 64 In/64Out : 32 canaux analogiques, 16 préamplis micro, Madi, AES, SPDif…). Ces trois interfaces sont livrées avec une application qui permet de gérer le matriçage, la console, les préamplis et les traitements car effectivement, une bonne quarantaine d’effets appartenant à la série Real-Time FPGA FX (EQ et compresseurs vintages, simulation d’ampli guitares et réverbération) dont le calcul est assuré par la puce FPGA embarquée sont également fournis gratuitement. Bousculant Universal Audio sur ses terres, Antelope permet ainsi d’enregistrer ou de proposer ces traitements dans le circuit casque sans entamer la puissance CPU ou DSP de la station audio. Notons également que le constructeur propose également deux microphones dédiés à l’émulation de microphones vintages dont la restitution est également assurée par la technologie FPGA.

Apogee : écran tactile, électronique et conversion sans compromis

alt

Pionnier de l’audionumérique avec ses filtres anti repliement, Apogee est rapidement devenu un acteur historique sur le marché des interfaces audio nous rappelle Gabriel Da Costa, Directeur Technique chez Arbiter France. Aujourd’hui, c’est le sommet de la gamme, la Symphony I/O MKII, interface 32 canaux configurables grâce à deux slots pouvant recevoir 4 modules d’entrée/sortie et un slot destiné à recevoir les Option Cards qui s’adresse aux possesseurs de système HD. L’utilisateur peut en effet parmi les options choisir entre une carte Thunderbolt, SoundGrid, DigiLink et bientôt Dante. Avec son écran tactile, son électronique et sa conversion sans compromis, la Symphony I/O est un produit haut-de-gamme qui pourra également séduire les utilisateurs de Logic grâce à ses performances en environnement CoreAudio.

DAD : le concepteur de la MTRX élargit le champ d’application de l’interface audio

alt

Parmi les marques importées par Areitec qui peuvent intéresser les possesseurs de système Pro Tools HD, on trouve Klang et DAD dont Michel Pierre, Directeur Technique, nous présente les dernières nouveautés. Si la DAD AX32 désormais démunie des ports DigiLink n’intéressera à priori pas les utilisateurs de Pro Tools HD, du moins en tant qu’interface audio, on remarque par contre parmi les modules d’extension la carte SPQ. Spécialisée dans le processing d’enceintes et la gestion de monitoring, elle propose jusqu’à 1024 filtres sur 128 canaux qui peuvent être alloués aux sorties du ProMon3 et configurables depuis le logiciel DADman avec la compatibilité Eucon. Sera-t-elle proposée aux possesseurs d’Avid MTRX, permettra-t-elle d’optimiser le monitoring après une phase de mesure façon Trinnov ? Trop tôt pour le dire… Dans le même esprit que le TMC-1 de Colinbroad, DAD propose désormais la télécommande Ethernet MOM. Dotée d’un confortable encodeur central pour contrôler le niveau et d’une dizaine de touches librement configurables sur 4 niveaux, cette petite remote est idéale pour commander des fonctions usuelles type Talk-Back, Dim, Cut, retour au niveau de référence, ou pour changer de configuration d’écoute (PE, GE, mono, stéréo, 5.1, Atmos etc...). L’ensemble est compatible DAD AX ou DX32, Avid MTRX et Eucon. Chez Klang Technologies, spécialiste du processeur de monitoring casque HiTek, outre les quelle et quelle 19“, deux préampli casque 4 et 8 canaux Dante alimentable via PoE, les processeurs :vier et :fabrik, propose des fonctionnalités de spatialisation 3D voire de création de mix binaural innovants…

Merging Audio : Compatibilité DSD et gestion AES67 et Ravenna

alt

Historiquement liées à l’enregistrement de musique classique, au mastering CD et SACD, les interfaces du Suisse Merging technologies sont aujourd’hui pensées pour l’audio sur IP et n’oublient pas les utilisateurs de Pro Tools HD. Membre du support technique chez Merging Technologies, Guillaume Defer, passe en revue les interfaces Hapi (1U, 2 slots d’extension) et Horus (2U, 8 slots d’extension) présentée en détail sur le site CTM Solutions. Acteur majeur de l’audio sur IP Merging a rapidement développé ses produits autour du Standard Ravenna et de l’AES67, et poursuit son aide au développement dAneman, un logiciel destiné à faciliter l’administration d’un réseau orienté media et à alléger l’adoption de l’AES67 pour les constructeurs souhaitant se rendre compatible avec cette norme d’audio sur IP. Notons que la version 1.1.5 a remporté un Trophées Satis/Screen4All attribué par la rédaction dans la catégorie postproduction et est disponible en libre téléchargement ici.

Et aussi …

alt

En marge de cette journée consacrée aux interfaces audio, PhilippeVaidie consultant, nous présente l’impressionnant projet de l’Orchestre National d’Iles de France (Ondif) sur lequel il est missionné. L’ensemble comprend un studio de mixage d’une quarantaine de m2 architecturé autour d’une surface Avid S6 et d’un monitoring multicanal Dolby Atmos, une salle d’orchestre et une salle pour les cordes, le tout étant intégré dans une infrastructure complète en IP réseau Dante. Parmi les interfaces, on trouve deux MTRX, une DAD AX32, une Merging Horus tandis que la partie logicielle propose au choix Pro-Tools HD ou Pyramix. Le coup d’envoi sera sans doute annoncé à Cannes… Actualité également chez Sonnox avec la présentation exclusive Joseph M. Solà du Dynamic EQ HDX, EQ multi-bande dynamique réputée pour sa musicalité aujourd’hui disponible en version AAX DSP pour les possesseurs de station Pro-Tools HDX.

Vous trouverez également un Diaporama sur notre page Facebook

Auteur : Benoit Stefani

Partager cette page

Publicité :
Bannière

linkedin_gray50facebook_gray50Twitter_gray50

Boutons_Location2
location BVM X300 location stockage 4K location console Avid S6
Boutons_Thunderbolt_UltraHD
Boutons_DdeBrochures
Avid video Avid audio CTM Film APPLE Media360

RSS CTM Solutions

Inscription Newsletters CTM

Inscrivez vous aux newsletters CTM
Email:
Prénom:
Nom:
Verification :

Entrer le texte de l'image

Navigation News News Video Evénement CTM Audio : Comment choisir la bonne interface audio ?