CTM Solutions

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Navigation J'Argonoscope
banniere_JARGONOSCOPE

Retouvez toutes les definitions de l'audiovisuel et de l'informatique professionnel.
Effectuez une recherche par mot clef ci dessous, ou parcourez le glossaire ci dessous.

Rechercher une definition
Commence par Contenant terme exact
All | 1 | 12 | 2 | 3 | 4 | 6 | 7 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »

All

Terme Definition
Valeur confidentielle
Mesure, exprimée en pourcentage, de la probabilité pour le système de repérer l'élément recherché lors d'une opération de suivi des mouvements. Lors de ce type d'opération, Avid Symphony calcule une valeur confidentielle pour chaque point de repère créé.
VC-1
VC-1 est une spécification de codec vidéo en cours de normalisation par la SMPTE (SMPTE 421M) et mise en oeuvre par Microsoft dans son profil avancé WMV 9 AD. Voir WMV 9
vecteur
Subdivision du spectre de couleurs complet définie par des valeurs de teinte et de saturation. La correction de couleurs secondaire utilise des vecteurs pour déterminer les zones spécifiques de l'image nécessitant des ajustements.
Vecteurs cinétiques
Utilisés dans les systèmes de compression MPEG-2 et MPEG-4, les vecteurs cinétiques décrivent la direction et la distance parcourue par les macroblocs (16 pixels de côté) entre les images. L'envoi des informations de mouvement implique une quantité de données inférieure à l'envoi d'une image I et permet donc de limiter le flux de données vidéo.
vecteurscope
Affichage graphique représentant le motif électronique de la partie couleur d'un signal vidéo. Il est utilisé pour régler la saturation des couleurs et la teinte à l'aide d'une référence de couleur stable, telle que les barres couleur. La fenêtre Avid Vectorscope utilise un affichage à ligne unique. Voir également forme d'onde.
verrouillage de la synchronisation
Dans le domaine de la diffusion, il s'agit d'un système dans lequel le générateur de synchro interne d'un appareil (une caméra, par exemple) se verrouille et se synchronise d'après un signal entrant.
VHF
Very high frequency. Un des signaux de télévision destiné à la diffusion aux Etats-Unis selon les normes FCC. Sa fréquence est située entre les hautes fréquences (HF) et les ultra-hautes fréquences (UHF).
VHS
Système vidéo grand public (Video Home System). Format de cassette vidéo de 1/2 de pouce développé par JVC, destiné au marché commercial et industriel.
vidéo
1. Partie visuelle d'une séquence. 2. Toutes les télévisions autres que celle par télédiffusion.
vidéo à composantes
Définition de la structure du signal vidéo dans laquelle les signaux de couleur et de luminance sont conservés séparément en utilisant la méthode de soustraction des couleurs Y (luminance), Cb (le bleu moins la luminance) et Cr (le rouge moins la luminance), le vert étant dérivé par combinaison. Les deux autres formats à composantes sont texte déroulant et YUV.
Vidéo composante
La plupart des téléviseurs numériques classiques prennent en charge la vidéo composante, c'est-à-dire un mélange de luminance (Y) et de couleur pure basée sur la différence de couleur des signaux R-Y et B-Y (analogique) ou Cr et Cb (numérique).

Ces composantes sont dérivées du RVB proposé par les appareils d'imagerie ou de télécinéma, les caméras, les ordinateurs, etc.
vidéo composite
Signal vidéo dans lequel les composantes de luminance et de chrominance sont combinées (codées) comme dans les formats PAL, NTSC ou SECAM.
Vidéo Haute définition

Un standard vidéo est définit par trois termes :

Exemple : 1080(1) i (2) 25 (3) : Le standard de haute définition utilisé en europe.

1/(1) : le nombre de lignes : En SD : (480 ou 576), En HD (720 ou 1080)
2/(2) : la nature de l'image : P (progressive), i (interlaced = entrelacé) et PSF ( image segmentée progressive), on utilise essentiellement le P et le i.
3/(3) : le nombre d'images par seconde (la cadence) : 23.98, 24, 25, 29.97, 30, 50, 59.94, 60

- Un article en anglais de Michael Brennan synthétise les arguments pour l"utilisation du format de Vidéo haute définition approprié :
Peu importe le terme utilisé : HDCAM HDCAM SR DVCPROHD HDVD, le seul argument qui compte est ce qu'on attend de la qualité de l'image et pour cela rien ne vaut un test !
- De la HD au film : copyright Michael Brennan
- Retrouvez un article en anglais qui synthétise les formats SD et HD : Son auteur est Jason Howard
- La caméra SONY Cinealta F900 (son fonctionnement et ses rapports d'utilisateurs) :

Un tableau pour mieux comprendre la différence entre les formats leaders en vidéo haute définition (enregistrement et diffusion):
Le DVC Pro HD, Le HD Cam et le D5.
Rappel des définitions en pixels des équivalents en 35 mm : Cineon : Cinemascope, Academie

Le HD Cam :
1920x1080 : 24p
Sous échantillonnage :
Y : 1440x1080 en 8 bits
R-Y/B-Y : 480 x 1080 en 8bits
: signal compressé en 4.3:1
-----------------------------------------------------
   Cineon :
4 K Full : 4096 x 3112 pixels
2 K Full : 2096 x 1556 pixels

----------------------------------------------------- 
D5 :
1920x1080 :
Sous échantillonnage :
R-Y/B-Y : 960 x 1080
: signal compressé en 3.5:1
-----------------------------------------------------
   Cinemascope :
4 K Scope : 3656 x 3112 pixels
2 K Scope : 1828 x 1556 pixels
----------------------------------------------------- 
DVC Pro HD alias D-12 :
Au choix 720p(1)
1080i ((3)25 et 29.97(2)) :
Débit vidéo : 100 Mb/s : Débit total : 175 Mb/s
-----------------------------------------------------
  Academie :
4 K : 3656 x 2664 pixels
2 K : 1828 x 1332 pixels
----------------------------------------------------- 
DVC PRO HD Varicam : 720p (1): 1280 x 720 : 60 images /s
Sous échantillonnage :Y : 960x720 en 8 bits
R-Y/B-Y : 480x720 en 8 bits
: signal compressé en 6:1. SMPTE 274M
-----------------------------------------------------
 
 
 
DVCPROHD 1080i :(2)1920 x 1080 :29.97 images/s
Sous échantillonnage : Y : 1280 x 1080 en 8 bits
R-Y/B-Y : 640 x 1080 en 8 bits
: signal compressé en 6.1:1
SMPTE 274M
-----------------------------------------------------
   
DVCPROHD 1080i 25.00 :(3)1920 x 1080 :25 images/s
Sous échantillonnage : Y : 1440 x 1080 en 8 bits
R-Y/B-Y : 720 x 1080 en 8 bits
: signal compressé en 6.1:1
SMPTE 274M 
 

vidéo non composite
Signal vidéo ne contenant pas d'impulsion de synchronisation horizontale et verticale.
vidéo non comprimée
Flux de données vidéo enregistrées ou numérisées qui n'est pas traité par un programme de compression des données. Le signal vidéo demeure non comprimé à chaque étape du processus : entrée, stockage et sortie. La vidéo non comprimée est conforme à la norme ITU-R 601.
vidéo numérique 4:2:2
Système vidéo numérique décrit dans la documentation technique ITU-R -601 (CCIR 601). 4:2:2 correspond au format de la fréquence d'échantillonnage des trois composantes du signal vidéo : la luminance et les deux canaux de la couleur.
Video Slave Driver
Marque d'Avid Technology, Inc. Marque de composants matériels qui synchronisent les entrées, les sorties et les conversions de signaux, sélectionne les cadences d'images audio et la compensation des images vidéo.
vidéocassette
Boîtier en plastique contenant deux bobines et une bande vidéo.
VITC
Vertical interval timecode. Timecode inséré dans l'intervalle de suppression images. Comparez-le au LTC. Voir également timecode.
vitesse
Point auquel une bande vidéo a atteint une vitesse stable, tous les systèmes d'asservissement sont verrouillés et le temps de prélecture est suffisamment long pour permettre le montage, l’enregistrement ou la numérisation.
vitesse de montage
Mesure du nombre d'unités pouvant être montées par seconde dans un morceau de données médias, dans les compositions (par exemple, 30 i/s pour NTSC, 25 i/s pour PAL et 24 i/s pour les films).
vitesse variable
Effet accélérant ou ralentissant la présentation de média sur une piste.
VLAN (Virtual Lan)

Un réseau virtuel, communément appelé VLAN (pour Virtual LAN), est un réseau informatique logique indépendant. De nombreux VLAN peuvent coexister sur un même commutateur réseau (switch).

Intérêt des VLAN

  • Segmentation : réduire la taille d'un domaine de broadcast
  • Flexibilité : Possibilité de travailler au niveau 2 (couche liaison) (Adresse MAC) ou au niveau 3 (IP). Les VLAN fonctionnent au niveau de la couche 2 du modèle OSI. Toutefois, un VLAN est souvent configuré pour se connecter directement à un réseau IP, ce qui donne l'impression de travailler plutôt au niveau de la couche 3. Les VLAN peuvent aussi se baser sur les ports physiques des commutateurs (attention à ne pas confondre les ports "physiques" avec les ports "logiques" du protocole) (en anglais : "port-based" ) ce qui correspond au niveau 1 du modèle OSI et non au numéro de port du niveau 4 (par exemple : le port 80 en TCP qui "pointe" vers le service HTTP).
  • Sécurité : permettre de créer un ensemble logique isolé pour améliorer la sécurité. Le seul moyen pour communiquer entre des machines appartenant à des VLAN différents est alors de passer par un routeur.

Pour que les VLAN soient propagés sur différents commutateurs à partir d'un seul lien physique via "trunk", l'organisme IEEE (qui s'occupe également de la normalisation d'Ethernet et du Wi-Fi) a développé la norme 802.1Q. IEEE 802.1Q (qui succède à ISL) est aujourd'hui le protocole prédominant.

Dans le contexte de VLAN, le terme "trunk" indique un lien de réseau supportant des VLAN multiples entre 2 commutateurs ou entre un commutateur et un routeur, cela fonctionne en utilisant un protocole adapté. En effet pour tenir compte des raccordements multiples sur un lien, les trames d'un VLAN doivent être identifiées avec un protocole commun.

Deux protocoles :

  • Le protocole IEEE 802.1Q ajoute une étiquette à l'en-tête du paquet Ethernet, la marquant comme appartenant à un certain VLAN, ceci est la méthode préférée en 2007 et la seule option valable dans un environnement avec des équipements de fournisseurs multiples.
  • Il y a également un protocole propriétaire Cisco (de propriété industrielle Cisco) pour la Virtualisation de réseau local (VLAN). Il est appelé : ISL "Inter Switch Link", il encapsule la trame Ethernet avec sa propre encapsulation, et marque la trame comme appartenant à un VLAN spécifique, dans un réseau composé d'équipement de commutation de la marque Cisco.

Voir aussi

VLXi
Marque déposée de Videomedia, Inc. Série de contrôleurs permettant de contrôler et de synchroniser l'équipement vidéo professionnel pour l'animation, le montage vidéo, la télévision haute définition et la télédiffusion.
VNV
Vidéo-Noir-Vidéo. Mode de prévisualisation affichant une scène enregistrée au préalable, un segment noir puis de nouveau la scène précédemment enregistrée.
volet flou
Effet de fondu par volet d'une image à une autre dont la transition est floue et diffuse.
VRRP (Virtual Router Redundancy Protocol
vumètre
Volume unit meter. Instrument de mesure des niveaux sonores.
VVV
Vidéo-Vidéo-Vidéo. Mode d'aperçu affichant une scène enregistrée au préalable, la nouvelle vidéo insérée, puis de nouveau la scène enregistrée précédemment.
WAVE
Format de fichier audio RIFF Waveform. Format de données audio très répandu. Il constitue, pour OMF Interchange, le format d'échange courant des données audio.
Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »
Publicité :
Bannière

linkedin_gray50facebook_gray50Twitter_gray50

Boutons_Location3
Boutons_Thunderbolt_UltraHD

Inscription Newsletters CTM

Inscrivez vous aux newsletters CTM
Email:
Prénom:
Nom:
Verification :

Entrer le texte de l'image

Navigation J'Argonoscope