CTM Solutions

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Navigation Support & Services Le J'argonoscope

Retouvez toutes les definitions de l'audiovisuel et de l'informatique professionnel.
Effectuez une recherche par mot clef ci dessous, ou parcourez le glossaire ci dessous.

Rechercher une definition
Commence par Contenant terme exact
All | 1 | 12 | 2 | 3 | 4 | 6 | 7 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »

All

Terme Definition
Métadonnées
Les métadonnées sont des informations concernant les données de base. L’essence, c’est-à-dire la vidéo et l’audio, n’est pas grand-chose sans les informations relatives au montage et aux droits. Sur le long terme, les métadonnées permettent également de tirer un meilleur parti des archives.

Elles fournissent des informations sur le lieu, la date/l’heure (timecode) et la méthode employée pour une prise, ainsi que sur le détenteur des droits, le procédé utilisé ou à utiliser lors des phases de post-production et de montage, et enfin sur la destination suivante. Associées au format audio AES/EBU, les métadonnées décrivent la fréquence d’échantillonnage. En AC3, elles facilitent la gestion des basses fréquences et la création de mixages stéréo.

Contrairement aux essences vidéo et audio, les métadonnées sont souvent perdues pendant le processus de production. Avid, à travers le format OMF et l’association AAF, a beaucoup oeuvré pourrésoudre ce problème dans le cadre du montage et de la postproduction. Voir aussi : AAF, Essence et OMF

MIDI
Musical Instrument Digital Interface. Protocole permettant à l'utilisateur de contrôler un équipement musical électronique à partir d'un PC.
Mirroring

 
Autre dénomination du RAID 1 

mise en forme
Transfert et montage de matériel pour réaliser une séquence complète, comprenant entre autres : décompte, mires de test, barres et tonalité, titres, génériques, logos, espace publicitaire, etc.
mixage
1. Transition d'une source vidéo à une autre dans un mélangeur. 2. Produit d'une session d'enregistrement au cours de laquelle des pistes son séparées sont combinées à l'aide d'une table de mixage en son mono ou stéréo.
mixage son
Procédé permettant à l'utilisateur de combiner plusieurs pistes audio en une seule.
mode A
Méthode linéaire d'assemblage de la vidéo après montage. En mode A, le système réalise les montages dans l'ordre dans lequel ils apparaissent sur le master. Il s'arrête à chaque fois que l'EDL (liste de points de montage) sollicite une bobine qui n'est pas présente sur l'appareil. Voir également mode B, mode C, mode D, mode E, mode source.
mode B
Méthode d'assemblage non-séquentielle ou en échiquier. La liste de points de montage (EDL) est ordonnée en fonction des numéros de bande source. Le système de montage réalise tous les montages à partir des bandes présentes dans les appareils, en laissant des espaces vides qui seront complétés avec le matériel des bobines suivantes. Voir également mode A, mode C, mode D, mode E, mode source.
mode C
Méthode d'assemblage non séquentielle dans laquelle la liste de points de montage (EDL) est établie en fonction du numéro de la bande source et du timecode source croissant. Voir également mode A, mode B, mode D, mode E, mode source.
mode D
Liste de points de montage (EDL) en mode A dans laquelle tous les effets (fondus, fondus par volets, superpositions graphiques) sont réalisés à la fin. Voir également mode A, mode B, mode C, mode E, mode source.
mode E
Liste de points de montage (EDL) en mode C dans laquelle tous les effets (fondus enchaînés, fondus par volets et superpositions graphiques) sont réalisés à la fin. Voir également mode A, mode B, mode C, mode D, mode source.
Mode satellite
Enregistrement avec le timecode LTC d’événements en direct, de spectacles multicaméra et de matériel vidéo provenant de routeurs. Permet d’enregistrer sur le système NewsCutter à partir de plusieurs sources externes en même temps que leur enregistrement sur bande.
mode source
Méthode d'assemblage déterminant l'ordre dans lequel le contrôleur de montage lit la liste de points de montage (EDL) et assemble la bande finale. Il existe cinq types de mode source : mode A, mode B, mode C, mode D et mode E.
moniteur
1. (Vidéo) Tube cathodique et circuits associés d'une image, sans sections tuner ou audio. Le moniteur permet l'affichage de médias source, de clips et de séquences. Dans les produits Avid, les moniteurs virtuels s'affichent à l'écran dans lequel vous pouvez monter des médias source, des clips et des séquences. 2. (Audio) Pour contrôler des pistes et des canaux audio spécifiques, ou autre nom qualifiant les haut-parleurs rendant le son audible.
Montage
Action d'assembler la vidéo, l'audio, les effets spéciaux, les titres et les graphiques pour créer une séquence.
montage avec image coïncidente
Montage dans lequel la dernière image du clip précédent est en synchronisation avec la première image du clip suivant, afin que ce dernier soit une extension de celui qui le précède.
Montage électronique
Assemblage d'une séquence vidéo finale dans laquelle les scènes sont reliées sans physiquement coller bout à bout la bande. Le montage électronique nécessite l'utilisation d'au moins deux appareils : un pour la lecture et l'autre pour l'enregistrement.
montage en trois points
Principe de base selon lequel un processus de montage ne nécessite que trois points entre les parties source et enregistrement pour calculer automatiquement le quatrième point et terminer le montage.
Montage et post-production
 La sélection et le montage des prises de vue film et vidéo s’effectuent désormais à l’aide de systèmes de montage non linéaires. L’avènement d’équipements numériques performants et du montage non linéaire est à l’origine de l’essor de la post-production. La correction en postproduction est souvent plus économique qu’un nouveau tournage plateau.
montage final
Montage final utilisant les bandes de montage et la liste de points de montage (EDL) pour créer un programme final prêt à la distribution ; généralement associé aux montages et effets numériques informatisés de qualité supérieure.
montage linéaire
Technique de montage sur bande obligeant l'utilisateur à assembler un programme du premier au dernier plan. Le moindre changement implique le réenregistrement complet de toutes les séquences en aval. La façon dont vous insérez le matériel vidéo dépend de la nature même du support utilisé (bande vidéo analogique, par exemple). Voir également NTFS.
montage maquette
Montage préliminaire ou bout-à-bout (premier montage) produisant une EDL (liste de points de montage).
montage non linéaire
Technique de montage évitant d'assembler un programme du premier au dernier plan. La nature du support utilisé et le processus de manipulation du support n'imposent aucune contrainte particulière quant à l'ordre physique des éléments matériels. Cette technique s’emploie aussi bien lors du montage traditionnel de film ou du montage par insertion que lors de l’enregistrement ou de la numérisation d’images vidéo. Vous pouvez effectuer des modifications au début, au milieu ou à la fin de la séquence. Voir également montage linéaire.
montage par assemblage
Montage où tous les signaux existant sur une bande (le cas échéant) sont remplacés par de nouveaux signaux. Le montage par assemblage permet d'ajouter, de manière séquentielle, de nouvelles informations sur une bande et de créer une piste de contrôle lors du montage. Le montage est effectué de façon linéaire et ajouté à la fin des éléments précédemment enregistrés. Voir également recouvrement.
montage par chevauchement
Montage dans lequel des points d'entrée et de sortie différents sont attribués aux signaux audio et vidéo, afin que le montage se déroule avec un signal précédent l'autre. Cette façon de procéder n'a aucune incidence sur la synchronisation audio et vidéo. On parle également de coupe L, de montage par délai ou de montage par recouvrement.
montage par délai
Voir montage par chevauchement.
montage par insertion
Montage électronique au cours duquel la piste de contrôle n'est pas remplacée pendant la procédure de montage. Le nouveau segment est inséré dans le matériel sous forme de programme déjà enregistré sur la bande vidéo. Voir également recouvrement.
montage par recouvrement
Voir montage par chevauchement.
montage par remplacement
Montage dans lequel un segment de la séquence est écrasé ou remplacé par les données source de durée correspondante.
montage précaire
Montage instable sur le plan électronique, tel que celui réalisé à l'aide de la commande pause d'un appareil ou en utilisant un appareil à système d'asservissement sans cabestan.
Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »
Publicité :
Bannière

linkedin_gray50facebook_gray50Twitter_gray50

Boutons_Location3
Boutons_Thunderbolt_UltraHD

Inscription Newsletters CTM

Inscrivez vous aux newsletters CTM
Email:
Prénom:
Nom:
Verification :

Entrer le texte de l'image

Navigation Support & Services Le J'argonoscope