CTM Solutions

  • Plein écran
  • Ecran large
  • Ecran étroit
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Navigation Support & Services Le J'argonoscope

Retouvez toutes les definitions de l'audiovisuel et de l'informatique professionnel.
Effectuez une recherche par mot clef ci dessous, ou parcourez le glossaire ci dessous.

Rechercher une definition
Commence par Contenant terme exact
All | 1 | 12 | 2 | 3 | 4 | 6 | 7 | A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »

All

Terme Definition
calcul
Fusion des couches d'effets destinée à créer un flux unique de vidéo numérique pour la lecture en temps réel.
caler
Dérouler une bande vidéo jusqu'à un emplacement prédéterminé.
calibrer
Effectuer un réglage précis des niveaux de la vidéo pour assurer une clarté maximale pendant l'enregistrement sur disque (à partir de la bande vidéo).
canal
1. Entrée ou sortie audio physique. 2. Combinaison d'une ou de plusieurs composantes de couleurs permettant de former une image en couleur. Une image RVB se compose des canaux de couleur rouge, vert et bleu. Lors de la correction des couleurs, il est possible de redéfinir les canaux de couleur en mélangeant les composantes de couleurs dans des proportions différentes. Voir piste.
canal alpha
Représentation 8 bits en échelle de gris d'une image utilisée pour créer un cache lors de l'incrustation d'images.
Cb
L'un des signaux de différence de couleur du système couleur des composantes de la norme vidéo NTSC. La formule du signal est : Cb = 0,299R (rouge) – 0,587V (vert) + 0,886B (bleu) Voir également Cr, Y.
CCIR
Comité Consultatif International des Radio Communications. Organisation en grande majorité européenne, semblable à la SMPTE (Society of Motion Picture and Television Engineers) aux Etats-Unis et qui réunit les représentants des utilisateurs et des fournisseurs. Elle est maintenant désignée sous l'acronyme ITU (International Telecommunication Union). Voir également ITU-R 601.
CCIR -601
Voir ITU-R 601.
charge
1. Bobine de pellicule vierge prête à être placée dans l'appareil. Le standard courant est une charge de 1000 pieds. 2. Groupe de bobines de plusieurs caméras, filmées simultanément, partageant le même timecode, et numérotées en conséquence.
châssis
Boîtier abritant les modules de disques amovibles. Le châssis contient une prise d'alimentation électrique, des lecteurs et des connecteurs pour chacun des modules.
chrominance
Caractéristiques de saturation et de teinte du signal vidéo composite ; partie du signal vidéo contenant les informations de couleur. Ajustez la chrominance et les autres réglages vidéo avant l’enregistrement ou la numérisation. Voir également couleur.
chute
Réglage du niveau de volume d'une piste audio réalisé en faisant « tomber » ce dernier à un niveau inférieur, plutôt que de le faire disparaître complètement.
chutier
Base de données dans laquelle les master-clips, les sub-clips, les effets et les séquences sont organisés pour un projet. Les chutiers offrent des fonctions de base de données permettant de simplifier l’organisation et la manipulation du matériel, en vue de l'enregistrement, de la numérisation et du montage.
CIF

Le format d'image CIF (Common Image Format), tel qu'il est défini par l'UIT, est un format d'image commun actuellement très utilisé et destiné à simplifier les échanges d'informations au format image au niveau national et international.

Voir HD-CIF

CineAlta

C’est le nom que Sony a donné à sa famille de produits qui font le pont entre le cinéma et la télévision haute définition (TVHD). La gamme inclut des caméscopes HDCAM, des magnétoscopes de studio, ainsi que des systèmes complets de production et de postproduction. La toute dernière série HDCAM SR fait la part belle au cinéma avec des taux de données d’enregistrement plus élevés et un accès direct aux images RVB d’origine, par opposition aux images au gamma corrigé utilisées en télévision.

Voir aussi : 24PsF

Cinéma DLP
Il s’agit de l’application de la technologie DLP de Texas Instruments à la projection cinématographique. Une attention particulière a été apportée à ce format afin de produire des rapports de contraste et de luminosité élevés sur grand écran. Les Dark Chips ont joué un rôle important, en permettant de réduire de manière considérable la lumière réfléchie superficielle issue des micromiroirs numériques (DMD). Pour cela, il a fallu supprimer la propriété réfléchissante de l’ensemble des matériaux de base, à l’exception des faces des miroirs. En outre, une lampe de projection normale produit un niveau de lumière pouvant atteindre 12 ft/l sur un écran d’environ 18 mètres.

Voir aussi : D-cinéma, DLP

Cinéma numérique

Autrefois, de nombreux documentaires, séries et films télé étaient tournés sur pellicule. Aujourd’hui, les progrès réalisés par les technologies du numérique et de la haute définition (HD) ont mis un frein à cette tendance et le cinéma lui-même se tourne vers le format numérique. Si le tournage cinématographique s’effectue encore sur pellicule, c’est tout le processus intermédiaire qui est entré dans l’ère du numérique.

Un nombre croissant de films, y compris le célèbre Sin City et les derniers épisodes de la Guerre des étoiles, sont tournés à l’aide de caméras numériques et les salles de cinéma équipées de systèmes numériques se multiplient. Le cinéma numérique possède de nombreux points en commun avec la télévision, même s’il possède ses propres normes et sa propre terminologie.

clap
Petit tableau d'identification tenu brièvement à la main devant la caméra au début d'une prise de vue pour en afficher les détails. Un clap électronique comporte également l'affichage du timecode provenant de l'appareil d'enregistrement du son à des fins de synchronisation.
clap de fin
Informations du clap enregistrées en fin de prise de vue au lieu du début, généralement enregistrées à l'envers.
clap électronique
Voir clap.
clé électronique
Dispositif servant de clé pour contrôler l'utilisation de logiciels sous licence. Le logiciel peut être installé sur n'importe quel système mais ne fonctionne que sur celui où la clé électronique est installée. La clé électronique se branche sur le bus Apple Desktop des systèmes Macintosh, le port USB ou sur le port parallèle (imprimante) des PC.
clés
Points temporels auxquels vous avez défini les valeurs des paramètres d’effets (ou dans Marquee, les valeurs de propriété d’objets). Le système utilise les valeurs définies dans les clés pour interpoler les modifications apportées aux effets et aux titres animés.
clip
1. Segment de matériel source enregistré ou numérisé dans le système, comportant des points d’entrée et de sortie et référencé dans un chutier de projet. Le clip contient des pointeurs vers les fichiers médias dans lesquels les données audio et vidéo numériques réelles sont stockées. 2. Dans un enregistrement de dérushage, représentant une seule prise de vue, le clip contient des informations sur le début et la fin du timecode de la prise, le nom de la bande source et les pistes sélectionnées pour le montage. 3. Dans OMFI, classe générale d'objets de la hiérarchie de classes OMF Interchange, représentant les propriétés communes des clips source, de remplissage et attribut, des références de piste, ainsi que des clips de timecode et de code de bord. Un clip est une sous-classe d'un composant. Voir également master-clip, mégahertz (MHz), synchronisation.
clip attribut
Mécanisme pouvant être utilisé par les applications pour enregistrer des informations supplémentaires sur une piste spéciale synchronisée aux autres pistes du groupe.
clip de remplissage
Segment d'une séquence ne contenant aucune information vidéo ou audio. Le remplissage peut être ajouté dans la fenêtre Source (ou dans la fenêtre contextuelle), puis monté dans la séquence. Voir également synchronisateur d'images.
clip source
L'un des blocs de construction de plus bas niveau dans la composition d'une séquence. Voir également clip, master-clip, synchronisation.
Cluster

Interconnexion de plusieurs serveurs indépendants bénéficiant de redondance des machines (Cluster Fail Over) ou augmentant les performances de calcul (Cluster Load Balancing)
Cmd_SetImportSlideLength

(Number of frames) / Set the length of imported still frames

Commande "utilisable" dans la console Avid Software

SYNTAX Cmd_setimportslidelength 1700

NOTES In the Import Dialogue you can enter the duration, in frames, for the still images you import.

You are still limited however to 60 seconds. While you could choose the same number of

seconds in the Import dialogue, this command allows you to select partial seconds for import

durations. 1700 frames would be 56:20 in NTSC.

codage
1. Ajout de données techniques, telles que le timecode, les calages ou les informations de sous-titrage à l'enregistrement vidéo. 2. Conversion de la vidéo RVB-S en vidéo composite.
Codage Huffman

Cette méthode de compression de données recherche les motifs répétés, auxquels elle attribue un code (variable selon sa fréquence d'apparition).

Ainsi, les répétitions très fréquentes posséderont un code court et celles moins fréquentes un code long. Ces codes sont attribués en fonction de la table d'Huffman. L'envoi de codes au lieu de données permet uniquement l'obtention d'une compression 2:1 sans perte. Pour cette raison, le codage Huffman est souvent associé à une compression vidéo JPEG ou MPEG.

Page:  « Prcdent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 Suivant »
Publicité :
Bannière

linkedin_gray50facebook_gray50Twitter_gray50

Boutons_Location3
Boutons_Thunderbolt_UltraHD

Inscription Newsletters CTM

Inscrivez vous aux newsletters CTM
Email:
Prénom:
Nom:
Verification :

Entrer le texte de l'image

Navigation Support & Services Le J'argonoscope